Nous tenons à partager avec vous le combat et les engagements de notre cabinet pour la défense des droits de l’Homme et de la dignité humaine

Les avocats, de part leur serment, leur vocation et leur participation à la vie sociale et professionnelle, et par leur implication et action dans le système judiciaire des États, ont un devoir, quelles que soient leur spécialité et leur technique, de s’engager dans la défense du respect des Droits de l’Homme, consacrés notamment par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, mais également au titre d’une recherche pour tous dans la société actuelle, d’une vraie solidarité animée par l’établissement du bien commun, seule source d’unité et de bien être dans la vie en société.

Notre cabinet a toujours privilégié la relation à autrui, comme seul aiguillon et finalité des mandats qui nous sont confiés.

L’homme n’est pas au service du droit et de la justice, mais bien au contraire, c’est à la justice et au droit, d’être au service de l’homme, et donc du justiciable et du citoyen.

Aucun système juridique, aucun régime politique ne peut avoir pour objet et conséquences de porter atteinte aux droits sacrés de l’homme, tel que l’exprime pleinement la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, qui appartient au bloc de constitutionnalité de la France, pays défenseur, par excellence, de ces droits primordiaux et fondamentaux.

Ainsi, notre cabinet, depuis de nombreuses années, participe à des actions et manifestations pour la défense des Droits de l’Homme, et agit, dans le respect des droits et devoirs qui incombent à chaque citoyen, pour leur promotion et leur respect.

Notre engagement est « d’être autrement », c’est-à-dire d’être enrichi par les autres, afin que la richesse reçue des autres se transforme également pour nous en un don pour les autres, pour ceux qui nous ont confié leur défense et pour tous ceux qui ont besoin de notre soutien et de notre engagement, en n’oubliant pas que « la fécondité du don est la seule gratitude du don » (Me ECKHART)

Le souffle de l’avocat, désaltère la soif de justice des hommes !